Les citoyens de Rome y passent une bonne partie de la journée. Le forum se située au cœur de Rome la moitié des monument se trouvait sur la place du forum Ex: les grandes colonne honorifique, la basilique Julia et  le temple de saturne au forum se déroule les élection, les débat et les réunion du sénat.

Le forum est pour les citoyens  la place publique où les citoyens se réunissaient pour marchander, traiter d’affaires politiques ou économiques. Le premier forum est celui de Rome, le Forum Romanum (forum romain), datant de l'époque de la fondation de la ville.

Lors de l'expansion territoriale de Rome, des colonies furent créées à l'image de la métropole, avec les mêmes institutions et le même urbanisme. Chacune possédait donc son forum.

                                                                                                            forum1

forum_2

Doc:6 page: 91:


comices

 

Le Forum Romanum (ou Forum de Rome), également appelé Forum Magnum («Grand Forum») ou Forum Vetus («Vieux forum»), est resté pendant longtemps la principale place de Rome et avait une importance historique, religieuse, et politique pour être le centre théorique de la fondation de Rome (le cercle Mundus), pour rassembler des temples d'importance (Aedes Saturni…) et pour être la place autour de laquelle toute la vie politique romaine s'articulait (Sénat romain, Comice, Curie).

 

À l'origine le mot forum voulait dire «l'endroit en dehors» car l'endroit où il fut construit n'était qu'un vaste marécage, ce n'est qu'après, à l'arrivée de Tarquin l'Ancien qui fit drainer le forum avec la Cloaca Maxima pour en faire le lieu central de la ville.

 

                                                Récit de la république romain

 

 

La République romaine est une phase de la civilisation de la Rome antique qui commence en 509 av. J.-C., à la chute de la Monarchie dont le dernier représentant, Tarquin le Superbe, un Étrusque, est chassé du pouvoir par l'aristocratie patricienne qui profite de l'affaiblissement de l'Étrurie. La République romaine a pris fin entre 44 av. J.-C., avec l'assassinat de Jules César, et 27 av. J.-C., au moment où Octave reçoit le titre d'Auguste. L'année 31 av. J.-C., celle de la bataille d'Actium, qui oppose Octave à Marc Antoine, est aussi une date clé avec le dernier affrontement entre deux magistrats de la République romaine, et le début d'une ère où les terres romaines sont dominées par un seul: celui que l'on appellera le princeps, ou «empereur».

 

Le mot «république» vient du latin respublica, ce qui signifie «la chose publique». Gouverner la cité est donc une affaire publique et collective. La devise de la République est Senatus Populusque Romanus (SPQR), «le Sénat et le peuple romain». Elle symbolise l'union du Sénat romain, où siègent à l'origine les familles patriciennes, et de l'ensemble des citoyens romains. En effet, les Romains sont divisés à l'origine en deux groupes, les patriciens et les plébéiens. Ces derniers forment la masse des artisans et paysans. Ils vivent en dehors de l'organisation patricienne et n'honorent aucun ancêtre particulier. Les patriciens sont souvent propriétaires de vastes domaines cultivés. Ils appartiennent à de célèbres familles, les gentes. Chaque gens a ses propres cultes dont celui des ancêtres et ses traditions. Elle comprend un nombre plus ou moins grand de clients qui doivent obéissance à leur «patron» et reçoivent en échange aide et assistance en cas de besoin.

 

La monnaie a Rome

 

La monnaie romaine est de toutes les monnaies antiques celle qui a connu la plus longue et la plus grande expansion géographique, jusqu'à devenir durant plusieurs siècles la monnaie commune du monde occidental et méditerranéen. Après des débuts frustes basés sur le bronze au poids et l'usage du monnayage grec, elle s'est constituée à la fin du IIIe siècle av. J.-C. selon un système monétaire fondé sur le bimétallisme argent et bronze. Au début du Haut-Empire sous Auguste s'ajoute la monnaie d'or, créant un système à trois métaux qui reste stable pendant près de deux siècles et demi. La crise militaire et économique du IIIe siècle et la spirale inflationniste qui l'accompagne voient l'effondrement des monnaies d'argent et de bronze. Au Ive siècle, la réforme de Dioclétien qui tente de revaloriser les monnaies d'argent et de bronze ne parvient pas à contenir l'inflation, tandis que celle de Constantin Ier parvient à créer un système monétaire dominé par le solidus stabilisé à 4,5 grammes d'or et sans parité fixe avec les autres monnaies qui se dévaluent. Le solidus connait ensuite une exceptionnelle stabilité dans l'empire d'Orient jusqu'au XIe siècle.

 

forum_3

Un pilier de l'ancien fronton de la Basilique Julia

Date de construction

55 av. J.-C. à 46 av. J.-C.

Ordonné par

Jules César et Auguste